PRÉSENTATION

Le Forum de l’entrepreneuriat vert comprend deux événements simultanés :

  • A- Une journée d’étude sur la gestion des déchets et l’économie circulaire dans la région d’Oran :
    La rencontre clôture la première phase du projet « Incubation/Accélération de vingt TPE intervenant dans la valorisation des déchets, les énergies renouvelables et l’éco-construction ». Projet, que nous réalisons sous l’autorité du Ministère de l’environnement et des énergies renouvelables et avec le soutien de la coopération technique Belge. Il concerne vingt (20) TPE de la région d’Oran qui bénéficient actuellement d’un accompagnement gratuit pour le renforcement de leurs capacités techniques et managériales et la construction d’une parole commune.
  • L’académie de l’entrepreneuriat vert :
    qui verra la participation de jeunes membres d’associations et de clubs scientifiques qui participeront pendant quatre jours à des ateliers de formation, des conférences et des activités de réseautage.

L'ORGANISATEUR

ASPEIN, association à but  non lucratif,  est   un réseau d’entrepreneurs, de   chefs d’entreprises et  d’universitaires, qui s’attache à   promouvoir l’entrepreneuriat .

ASPEIN soutient les start-ups à travers des formations, du mentorat, un meilleur accès au capital et s’efforce d’inspirer les jeunes  et les entrepreneurs de tout âge  à jouer un rôle dans la création de richesses.

LE FORUM EN CHIFFRES

0
Participants
0
Speakers & Coachs
0
Associations & Clubs
0
Ateliers de formation

PARTENAIRES

Ahyproc
CEVITAL
ED Wilaya d’Oran
EDSON
ENABEL
HTT
WORLD SOFT

Toujours à jour

N’oubliez pas d’assister à cet événement,

Ajoutez dès maintenant cette date à votre calendrier!

Ajouter à mon Calendrier 03/18/2018 08:00 AM 03/21/2018 07:00 PM Africa/Algiers FEVAL ASPEIN Un événement d’envergure pour faire, dans une démarche Complexe touristique des Andalouses
2018/04/12 08:00:00

LA RENCONTRE DE L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Dix sept ans après la promulgation des textes censés encadrer les filières de récupération et de recyclage dans le but de promouvoir une gestion rationnelle des déchets et de valoriser des gisements économiques dormants, le secteur est toujours en recherche d’un modèle économique cohérent.
Sous le double effet de la démographie et de la croissance économique la production de déchets ne cesse d’augmenter. Ces quantités pourraient dépasser les 30 millions de tonnes en 2025 (13 millions en 2015, source AND). Le taux de récupération des déchets est difficilement estimable, mais on sait que 95% des déchets ménagers sont mis en décharge.

L’objectif  est de rompre avec la logique linéaire qui prévaut : « extraire, fabriquer, consommer, jeter », pour  produire autrement, en intégrant une exigence écologique à tous les niveaux, des la conception, de la production jusqu’au recyclage. La finalité étant  de viser le « zéro déchet » dans une perspective de moyen  terme.

Le  tissu économique de la valorisation des déchets ne performe pas, il est fragmenté et composé essentiellement d’entreprises de très petites tailles. Des maillons essentiels de la chaîne font défaut, ce qui fragilise l’ensemble de la filière, réduit la profitabilité et donc la croissance.

Il est donc urgent d’aider les TPE qui ont le meilleur potentiel à croître afin de jouer un rôle plus important dans les chaînes de valeur qui, pour le moment, peinent à se mettre en place et pour cause :

  1. Chaque filière a ses propres aspects logistiques, industriels, techniques, législatifs et juridiques ;
  2. Il existe de nombreuses interférences entre les différentes filières ;
  3. Il n’y a pas suffisamment d’appui sur les initiatives citoyennes ;
  4. Les investisseurs et les entrepreneurs ne sont pas suffisamment informés sur les filières de valorisation.
  5. Il y’a une méconnaissance de la réglementation.
  6. En règle générale, les procédés de traitement sont coûteux, mais les effets d’échelle sont importants. Il est donc nécessaire de prévoir grand, de collecter et de traiter beaucoup, pour parvenir à des coûts intéressants,
  7. Les entreprises du secteur sont dépendantes des marchés internationaux des matières premières.
  8. Il faut noter aussi la difficulté à trouver des sites d’implantation pour les unités de traitement et les centres de stockage à cause des nuisances qu’ils génèrent.

Aujourd’hui la transition vers l’économie circulaire doit coupler ambitions politiques, stratégies territoriales ou d’entreprises avec des actions sur le terrain en appui aux initiatives citoyennes.

Le Forum   entend donner l’occasion  aux acteurs de soumettre des éléments de réflexion et d’action, afin de mettre en place des passerelles entre les multiples acteurs de cet écosystème, et construire une parole commune. Il sera l’occasion d’esquisser de manière inclusive les schémas directeurs qui nous permettront de récupérer une grande partie de nos déchets (entre recyclage et compostage) et éviter d’utiliser des décharges ou des incinérateurs, très polluants.

L’ACADÉMIE DE L’ENTREPRENEURIAT VERT

L’objectif de cet événement est d’associer le plus grand nombre d’organisations de la société civile pour le renforcement de leurs capacités par la formation et l’échange de bonnes pratiques.

Les priorités de l’académie de l’entrepreneuriat vert sont de deux ordres :

Priorité 1 : Valorisation des déchets et économie verte :

Les actions viseront :

  • A débattre du gisement économique que constituent la récupération et le recyclage des déchets ménagers et du développement du compostage ;
  • A faire connaître les différentes filières de la valorisation ;
  • A sensibiliser sur les risques engendrés par les déchets industriels et réduire le risque de pollution et de dégradation de l’environnement.

 

Priorité 2 : Entrepreneuriat vert :

Les actions dans le cadre de cette priorité viseront à  faire découvrir les opportunités économiques, notamment pour les femmes et les jeunes, tout en cultivant l’esprit d’entreprise.

Les actions porteront sur :

  • Le renforcement de l’encadrement des associations, en les dotant d’outils destinés à l’accompagnement des porteurs de projets.
  • L’information sur les possibilités d’investissements dans le secteur.
  • La vulgarisation de nouvelles technologies et des procédés.
  • l’appui à la mise en place de micro-entreprises ‘’vertes’’.
  • L’identification des métiers de l’économie verte.

PARTENAIRES ACADÉMIQUES

AFD
Bel Horizon
ENABEL
GEN
PAJE

COACHES

NOS ATELIERS

  • L’émergence du projet entrepreneurial
  • La Génération d’idée
  • Le Business model
  • Le business model vert
  • La prise de parole en public
  • La Communication environnementale
  • Le Digital Marketing
  • L’Expérience client
  • Le Digital marketing
  • Le Leadership
  • Le Design thinking
  • Le dvpt. Personnel et connaissance de soi
  • Le coaching
  • La Communication interpersonnelle